Le communisme, une question de vie ou de mort : Introduction

Pour commencer cette série sur la nécessité vitale de sortir du système de production capitaliste, et par voie de conséquence, se diriger vers le communisme via le socialisme, j’ai souhaité introduire mon propos.

Pourquoi une série sur cette question?

Notre histoire et la période que nous traversons nous fait mieux comprendre la finalité du capitalisme: La mort. En effet, dans le cas ou celui-ci se maintiendrai contre la contestation de ceux qu’il exploite, il nous entrainerai indéniablement vers la destruction irréversible de toutes les ressources naturelles. Celle-ci, indispensable à notre survie, seront devenu si rare ou tellement polluées que l’humanité toute entière s’éteindra.

Inutile de prétendre que ce système d’exploitation des hommes et de la planète saura un jour se responsabiliser, car il n’a aucunes limites et ne s’en fixera jamais lui-même. Pendant longtemps, on pouvait penser que seul le prolétariat était dans un besoin vital de s’affranchir de ce mode de production, mais c’est aujourd’hui le destin de la planète toute entière qui en dépend.

il est donc vital, indispensable à la survie de toute l’humanité, de changer de système de production. Aussi, plus ce système perdure, moins nous aurons de chance d’en sortir vivant, nous et nos enfants.

Sortir du capitalisme, est donc une question de vie ou de mort. Le communisme étant son opposé, se diriger vers lui par le socialisme, est donc par voie de conséquence une question de vie ou de mort.

Comment va-t-on présenter les choses?

Une série d’épisode aura pour but de traiter dans les grandes lignes et de manière concrète les éléments importants pour justifier de la nécessité vitale immédiate de sortir de cette exploitation à outrance de la planète et des hommes.

Une seconde série intitulé « révolution » tentera de traiter elle de la manière de faire ce changement des rapports de production, au profit du prolétariat et de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *